Biographie - Expositions Oeuvres Commandes Catalogues Vidéos
   
Oeuvre peinte Oeuvre tissée Oeuvre éditée Oeuvre sculptée
 
Retour >> Accueil
Oeuvres récentes
2006/2013
Tendres ironies Océan de pourpre L'Image
et l'Ecriture
Têtes
réfléchissantes
L'Oeuvre
au noir
Pastels 1954 - 1990
 
OEUVRES RÉCENTES
(2006 / 2013)
 
Diptyque inauguré à la Carrière Wellington (Arras), le 9 avril 2013
Apprends moi à passer (195x130) - 2011 Ne pas aller au delà (195x130) - 2011
 
Le zéro à l'infini ou "mille et un chuchotements"
Dans la mémoire insconsciente de l'artiste, qui est aussi la mémoire de ses gestes, de ses intuitions et de ses regards sur le travail qui fut en cours, demeurent comme autant d'étapes - mais non sans doute de regrets - les innombrables toiles qu'il n'a pas réalisées, et que selon toute vraie ressemblance, il ne réalisera jamais.

Ces mille et un petit formats exposés par Michel Degand pourraient être une façon de déjouer cette situation, en même temps que le recensement de ses moyens picturaux et une sorte de modeste - quoiqu'on en pense - leçon concernant les possibilités, aujourd'hui, d'un peintre. Comme le journal de bord de ses désirs de tableaux, doublé d'une étrange satisfaction : celle de les avoir faits, mais pas comme d'habitude. On pourrait les considérer comme des notes de travail, les esquisses de toiles futures : mais on pressent que, dans leur fragilité, même, dans cette manière qu'ils ont d'être à peine là, ils affirment aussi leur achèvement particulier - et qu'il y a en réalité peu de chances pour qu'ils servent de maquettes à des oeuvres de plus grandes dimensions. Leur production tient d'une espèce de confidence (et donc d'une grande confiance accordée aux capacités du regard d'autrui), comme si le peintre, au lieu de déclamer, avait choisi de chuchoter - ce qui est d'autant plus agréable que l'époque, où la concurrence incite si souvent les artistes à oeuvrer dans le gigantesque, le tonitruant et le plus clinquant, paraît y inviter bien peu.
Gérard Durozoi
 
1001 esquisses (18x13) - 2008-2009
 
Point d'exclamation
 
 

Feuilles ciseaux tubes pinceaux collages découpages
oeil doigts âme cervelle mémoire bleu nuit création
traces coutures déchirures flèches griffures rose chair
gorge dentelle goudron étoiles gouffres éclairs
entêtement vaillance enjouement délivrance défaillance
envolée or pur encre kraft détours ricochets bonds
rebonds rebondissements sang écarlate marbre blanc
plumes pétales épines résolution chaînes déchaîne-
ment tâtonnements inspirations trifouillages sudation
soleil ombre orange jaune gris filaments passages
fulgurances kaléidoscopes monochromes questionne-
ments tentatives solutions soupirail balcon grotte
fesses élévation clairière velours suaire arabesques
galaxies Aubusson Marrakech Loos Sophie San
Francisco aspérités plis replis frétillements réjouissances
assaut failles folie passion Palais Rameau dans nos
ténèbres il n'y a pas une place pour la beauté toute la
place est pour la beauté voilà je m'arrête, tout juste
mille signes, espaces compris, point d'exclamation
final aussi !

53
49
55
57
54
48
49
50
53
54
47
49
57
49
55
51
54
54
50
13
1000 signes
Bruno Vouters  
 
L'attendrissement d'une chanson (80x60) Des mots que l'on ne comprend pas (80x50) Un drapeau claque comme un râle (80x50)
 
Et moi qui avance en chantant (100x100) - 2007 Un lit sans souvenir (100x100) - 2007
La nudité au creux des vagues (100x100) - 2007 Horizon fleuri d'algues (100x100) - 2007
 

Il expose à Lille et publie avec les poètes : Michel Degand a choisi d'étonner

À Lille, l'artiste villeneuvois, créateur d'une grande tapisserie récente sur le Nord, expose ses toiles et présente son dernier livre.

« Œuvres choisies », dit le carton. Celle qui a ma préférence porte le mot « souvenir » en haut et à gauche, écrit à la main. Elle est très représentative du travail de Michel Degand. Quatre parties horizontales fort bien équilibrées, des effets de matière (le jute, le lisse et le rugueux, la tache ou la griffe, l'image ou le dessin), le choc du noir et du blanc, l'apparition ou la disparition de mots et de signes... Dans ce numéro 19, l'artiste villeneuvois se veut à la fois artisan et poète, technicien et visionnaire, gratteur et rêveur. Et à tout cela ne faut-il pas ajouter qu'il connaît par coeur les maîtres de l'histoire de l'art ?

Secrets
Vingt et un autres numéros sont offerts à votre curiosité. Ils témoignent d'une énergie rare. Qui pourrait arrêter Michel Degand dans ses inspirations ?
Son atelier de Roubaix, c'est un vrai laboratoire ! On est d'abord frappé par l'aspect composite, contrasté et vigoureux du travail. Intentions fortes, gestes vifs, couleurs qui sautent aux yeux, rapprochements audacieux. Voici un homme qui lit le journal, découpe des revues, voyage dans l'histoire de l'art, imite les graffitis, force le trait, hausse le rouge ou le bleu, fait des clins d'oeil humoristiques, plonge dans la poésie, ose des ambiances 1900...
Mais qui est-il vraiment, cet artiste qui se représente lui-même avec malice : deux taches noires pour les yeux, une grosse écharpe rouge, un large chapeau ? À mieux regarder, à repérer ces détails qui sont comme des indices, on le sent impatient d'ouvrir les portes de l'inconscient personnel et collectif, histoire de mieux traquer ses propres secrets.

Bruno Vouters, La Voix du Nord - Octobre 2008

 
La Danse (30x30)
 
La matière se pénombre (70x50) Dans la blancheur qui s'afflige (70x50) Ce sol bienveillant (70x50)
La plénitude du monde (70x50) Est-ce à l'âge mûr (70x50)
 
200 Esquisses sur l'Oeil Bleu d'Henri Matisse (18x13) - 2006/2007
 
En tout sens (20x20) Les modes d'emploi (20x20) Mes songes (20x20)
     
9 Avril (20x20) Aucun signe(20x20) Un peu fou (20x20)
 
 
Sans titre (20x20) Sans titre (20x20)   Sans titre (30x30) Sans titre (30x30)
 
Nuit de tempête (80X80) - 2007
 
J'ai tout rêvé de ton silence (195x130) -2006 Quand tu auras touché les choses de
chez moi (195x130) -2006
Un jour tu t'es laisssée glisser (195x130) -2006
 
Considération (40x40) Et part en promenade (40x40) Indéfiement renouvellé (40x40) La pêcheresse (40x40)
       
L'assiette au beurre (40x40) Les mots (40x40) Méditation (40x40) Sacré Rembrandt (40x40)
 
Dans le silence de chez toi (60x60) -2006 Temps perdu (60x60) -2006
   
Il y a des rites (80x80) -2006 Il fallait absolument (80x80) -2006
 
Personnages sur fond bleu (60x50) -2006 Nuage Bleu (80x80) -2006 Personnages sur fond bleu (60x50) -2006
 
C'était en hiver (195x130) -2006
 
Quand au loin... (150x120) -2006 Visage en prière (150x120) -2006 Personnages en prière (150x120) -2006
Retour >> Haut de page